Le Docteur Bach

Le-Docteur-Edward-Bach

Médecin Bactériologiste, homéopathe anglais, le docteur Edouard Bach s’était rendu compte lors de ses consultations, que pour un même mal ressenti par ses patients, la médecine traditionnelle donnait le même remède et que certains d’entre eux ne guérissaient pas. En traitant les personnalités et les sentiments de ses patients, il constate que la maladie régresse voir disparaît.
Il avait compris que la bonne santé de l’individu résultait d’une harmonie entre l’esprit, le corps et l’âme.

« Tant que l’âme, le corps et l’esprit sont en harmonie, rien ne peut nous affecter » E. Bach

Face à une même maladie, chaque individu réagit différemment : certains par la peur, d’autres avec impatience (de vite se rétablir), d’autres par un sentiment d’injustice « ce n’est pas juste ».
Il se rendit compte que face à des personnes ayant l’esprit empreint d’émotions négatives, le corps se rétablissait moins vite. L’esprit était plus fragile et plus sensible que le corps.
Considérant l’être humain comme un tout dans sa globalité : le corps, l’âme et l’esprit, il est important pour lui de trouver une méthode simple et naturelle qui permettrait d’aider l’esprit à mieux vivre certains évènements du quotidien qui font qu’un comportement, un ressenti, une émotion mal vécue perturbe l’esprit, donc le corps, empêchant celui-ci de rester en pleine forme.

Il chercha et trouva dans la nature 38fleurs issues d’arbres, d’arbustes et de plantes sauvages, permettant un rééquilibrage des humeurs, comportements, attitudes négatives chez la personne. Il testa ces élixirs sur lui-même et sur un grand nombre de ses patients.

Ces élixirs sont à base de fleurs et plantes sauvages et se présentent sous forme de  préparation liquide. Ce qui en fait une méthode naturelle.
C’est également une méthode simple d’utilisation ; elle peut être utilisée en toute autonomie à partir du moment où l’on connait bien les 38 fleurs .
Cette simplicité répond à la volonté du docteur Bach qui souhaitait que chacun puisse prendre en charge sa santé.

Il meurt en 1936 après avoir créé un système complet de guérison. Ses collaborateurs créent la fondation « Edward Bach »  dans son ancien laboratoire et depuis, celle-ci transmet notamment ce savoir aux conseillers en fleurs de Bach.

Recent Posts

  1. Jeudi 16 juin 2016 Leave a reply